TROUVEZ-NOUS

Théâtre Benno Besson
Rue du Casino 9 

Case postale 1331
CH-1401 Yverdon-les-Bains

Admin.: 024 423 65 80

Billetterie: 024 423 65 84

INFORMEZ-VOUS

SUIVEZ-NOUS

© Théatre Benno Besson 2019 - tous droits réservés.

THÉÂTRE (CH)

LE ROI SE MEURT

D’EUGÈNE IONESCO
CÉDRIC DORIER

Quand le roi mourant ne veut pas mourir, que se passe-t-il ? S’attaquant à la farce grinçante du maître de l’absurde, Cédric Dorier livre une vision fantasque et optimiste de la grande mécanique implacable qui régit nos existences.

Etrange et fabuleuse chronique d’une mort annoncée, Le Roi se meurt est l’une des pièces de théâtre les plus emblématiques du XXe siècle. D’abord car Eugène Ionesco – au sortir d’une grave maladie – a porté à la scène en 1964 ce qu’aucun auteur dramatique n’avait osé faire avant lui : le drame d’une agonie. Ensuite parce qu’à travers l’histoire de Bérenger Ier, un tyran malade se sachant condamné dans un royaume exsangue, c’est notre peur irrépressible de la mort qui est racontée.
Au fil de péripéties qui sont autant d’étapes d’une fin de vie (incrédulité, révolte, régression, résignation, désir de laisser une trace…), cette pièce en un acte trompe pourtant nos attentes, fait dévier la course du temps, se joue du réel comme des codes théâtraux et nous propose finalement une fable héroïco-comique sur notre insatiable goût de vivre.

Après une saison 18/19 marquée de succès à l’international comme en Suisse – entre la création brillante à Montréal d’Un si gentil garçon de Javier Gutiérrez et la recréation en Belgique de Frères ennemis de Racine –, Cédric Dorier s’empare de cette farce absurde et tragique comme d’un étendard, lui qui envisage le théâtre comme un moyen de sortir de nos noirceurs et de reconstruire le monde.

Revue de presse

 

« Le Roi se meurt par Cédric Dorier : critique »,
Isabelle Stibbe, La Terrasse, 2.11.19

« Le Roi va mourir, vive Dorier », Luca Vuilleumier, Le Courrier, 6.11.19

« Cédric Dorier signe un envoûtant effroi », Patrick Ferla, 7.11.19

Mercredi 20 et jeudi 21 novembre 2019 à 20 h
Grande salle
 
20.11 à l’issue de la représentation :
bord plateau
21.11 à 19h, avant la représentation:
tête à têtes au foyer avec Cédric Dorier

Tout public, dès 12 ans
Durée estimée : 1 h 45

Plein tarif CHF 40.–
Tarif réduit CHF 35.–

-26 ans CHF 25.–

-16 ans CHF 15.–

Texte
Eugène Ionesco
Mise en scène
Cédric Dorier

Avec
Nathalie Goussaud-Moser: la reine Marie
Agathe Hauser: Juliette
Denis Lavalou: le roi Bérenger Ier
Florian Sapey: le garde
Anne-Catherine Savoy: la reine Marguerite
Raphaël Vachoux : le médecin
Violette Meyer-Bisch : Voix Off Bérenger Ier enfant


Collaboration artistique Laure Hirsig
Scénographie Adrien Moretti et Cédric Dorier
Chorégraphie Aude Gilliéron
Lumière Christophe Forey
Assistante lumière stagiaire Alla Klara Sergeyeva
Vidéo Yves Kuperberg
Conception sonore et musique David Scrufari
Composition chanson Alexis Gfeller
Costumes Irène Schlatter
Assistante costumes Laurence Stenzin-Durieux
Réalisation costumes Laurence Stenzin-Durieux
et Guy Savoy

Maquillage et coiffure Katrine Zingg
Régie générale et lumière Adrien Gardel
Régie plateau Noé Stehlé
Direction administrative Cie Les Célébrants Cristina Martinoni Construction du décor Ateliers du TKM / Christophe Reichel, Chingo Bensong, Noé Stehlé, Léo Bachmann, Arno Fossati et
Tania d’Ambrogio
Peinture Noëlle Choquard, Lola Sacier et Béatrice Lipp Accessoires Yvan Schlatter

Dessin des tapisseries Alex Nguyen

Impression Alain Galois, Decora

Remerciements à Parmigiani Fleurier qui a permis l’utilisation du Mouvement PF702 pour la scénographie.

Coproduction Cie Les Célébrants – TKM Théâtre Kléber-Méleau, Renens – Théâtre de Carouge-La Cuisine
Soutiens Etat de Vaud – Convention de subvention de durée déterminée 2019-2021 – Ville de Lausanne – Loterie romande – Fondation Leenaards – Fondation Sandoz – Pour-cent culturel Migros

Création le 29 octobre 2019 au TKM, Lausanne.