THÉÂTRE (CH)

MADONE

DE VASSILI GROSSMAN

DELPHINE LANZA / DORIAN ROSSEL / CIE STT

Avec cette nouvelle création, lauréate du Label + romand, la compagnie de Delphine Lanza et Dorian Rossel imagine une fable humaniste et poétique, où la bonté serait réhabilitée. Nourrie de littérature et d’art, Madone se veut la peinture d’un monde moins manichéen, plus spirituel, où pointe l’espoir de meilleurs lendemains.

On connaît surtout Vassili Grossman (1905-1964) pour son roman-fresque Vie et destin, réduit au silence par la censure soviétique car il avait eu l’audace d’interroger la terrifiante convergence des systèmes nazi et communiste en URSS, alors même qu’ils s’étaient affrontés sans merci. De ses œuvres exhumées plus de 25 ans après sa mort, Dorian Rossel a choisi une nouvelle de l’auteur russe dans lequel il évoque sa rencontre avec un célèbre tableau de Raphaël. Alors exposée à Moscou après avoir été pillée à Dresde en 1945, la Madone Sixtine était pour lui «l’âme et le miroir de l’humanité».

Dans cette méditation sur la beauté et le destin, sur ce qu’il pourrait y avoir de divin en l’homme et ce qui restera de lui après la barbarie, Dorian Rossel y a vu une lumineuse matière pour nous interroger sur les turpitudes de nos sociétés actuelles: et si la bonté était la clé? Au texte de Grossman qui donnera la couleur du spectacle, Dorian Rossel souhaite agglomérer un corpus littéraire d’hier et d’aujourd’hui qui composera à son tour un tableau. Il imagine une scénographie imposante, miroir pictural de pensées profondes et pleines d’espoir: un lieu hors du temps en suspension au-dessus d’un terrain vague ou d’une prairie sauvage; un espace historique – lieu de passage et de pensée – tout proche d’un paysage naturel qui, au lieu de prédire notre chute, accompagnerait notre renaissance. Un refuge préservé de la violence du monde où un groupe d’individus tenterait de transmettre une pensée salvatrice.

Jeudi 3 et vendredi 4 décembre 2020

20h

Durée:

1h15

Grande Salle

Plein tarif CHF 45.–
Tarif réduit CHF 40.–
-26 ans CHF 25.–
-16 ans CHF 15.–

Jeudi 3 décembre, à l’issue de la représentation: bord plateau

Texte d’après La Madone Sixtine de Vassili Grossman, Les enfants Tanner de Robert Valser et autres textes
Mise en scène: Dorian Rossel et Delphine Lanza
Dramaturgie: Karelle Ménine
Scénographie et lumière: Julien Brun
Construction du décor: Ateliers de la Maisondelaculture Bourges/Scène nationale
Avec: Antonio Buil, Alenka Chenuz, Fabien Coquil, Giulia Crescenzi, Mimi Jeong, Delphine Lanza, Roberto Molo et 6 comédiens amateurs locaux

Coproduction: Cie STT (Super Trop Top) – TFM Théâtre Forum Meyrin – Maisondelaculture Bourges/Scène nationale – Les Théâtres Aix/Marseille – Théâtre Benno Besson, Yverdon-les-Bains – Théâtre du Crochetan, Monthey – Nebia, Bienne – Comédie de Saint-Etienne
Soutiens: Label+ romand, Fondation Meyrinoise du Casino, Loterie Romande Genève, Pro Helvetia aide à la création, Ecole de la Comédie de Saint-Etienne/DIESE# Auvergne-Rhône-Alpes, Fondation Leenaards

La Cie STT est conventionnée avec le Canton de Genève, les Villes de Genève, Lausanne et Meyrin // Artiste associé en résidence au Théâtre Forum Meyrin // Artiste associé à la Maisondelaculture Bourges/Scène nationale et Les Théâtres Aix/Marseille.

Création au Théâtre Forum Meyrin du 23 au 29 septembre 2020

TROUVEZ-NOUS

Théâtre Benno Besson
Rue du Casino 9 

CH-1401 Yverdon-les-Bains

Admin.: 024 423 65 80

Billetterie: 024 423 65 84

INFORMEZ-VOUS

SUIVEZ-NOUS

© Théatre Benno Besson 2020 - tous droits réservés.