SEUL-EN-SCÈNE (CH)

POURQUOI DONC Y A-T-IL DES FLEURS?

DE PHILIPPE JACCOTTET

MICHEL VOÏTA

«Pourquoi donc y a-t-il des fleurs? Elles s’ouvrent, elles se déploient, comme on voudrait que le fasse le temps, notre pensée, nos vies.» Après deux seul-en-scène dédiés à Proust et Camus, Michel Voïta a choisi Philippe Jaccottet, poète inégalé des paysages-miroir dans lesquels les fleurs et l’eau parlent si bien de nous. Virtuose et limpide à la fois.

Michel Voïta, qui s’est fait connaître à travers plus de 80 films et séries pour le cinéma et la télévision, a reçu le Prix culturel vaudois pour le théâtre en 2014, témoin de sa quête persistante d’un artisanat qui est avant tout celui des mots. Mais fabriquer un texte à partir de la langue d’un autre demande de rigoureux techniciens. Pour ce morceau de bravoure, où des poèmes alternent avec des récits en prose de Philippe Jaccottet – auteur originaire de Moudon qui est aussi un traducteur, critique et essayiste brillant –, Michel Voïta s’est adjoint l’expertise de José-Flore Tappy, responsable scientifique de l’édition des Œuvres du poète dans la Bibliothèque de la Pléiade.

Sur scène, le comédien cisèle, façonne, cherche la nuance exacte: comment «malgré l’angoisse qui tenaille le ventre de qui se sait mortel, dire la beauté partout où elle se trouve, jusque dans la plus minuscule des fleurs?». Dans la solitude d’un plateau modelé par la lumière du complice de toujours Hervé Audibert, il interprète la parole du poète, en épouse sa recherche secrète. Le voilà alors qui fait naître sous nos yeux un espace imaginé par le plasticien Nicolas Pahlisch: un verger d’amandiers dans une explosion de plumes, des pétales de roses qui ne cessent de couler, un mobile improbable qui défie les lois de la pesanteur. Avec une patience tourmentée qui embrasse celle du poète, Michel Voïta fait le pari de nous entraîner de la violence des doutes vers l’apaisement. On le suit, les yeux grand ouverts.

Mardi 2 février 2021

20h

Durée:

1h10

Grande Salle

Plein tarif CHF 40.–
Tarif réduit CHF 35.–
-26 ans CHF 25.–
-16 ans CHF 15.–

A l’issue de la représentation: bord plateau

Texte: Philippe Jaccottet
Mise en scène et jeu: Michel Voïta
Dramaturgie: José-Flore Tappy
Lumière: Hervé Audibert
Scénographie: Nicolas Pahlisch

Coproduction: Théâtre de l’Oriental, Vevey – Théâtre Adèlie 2

Création le 2 décembre 2020 au Théâtre de l’Oriental à Vevey.

TROUVEZ-NOUS

Théâtre Benno Besson
Rue du Casino 9 

CH-1401 Yverdon-les-Bains

Admin.: 024 423 65 80

Billetterie: 024 423 65 84

INFORMEZ-VOUS

SUIVEZ-NOUS

© Théatre Benno Besson 2020 - tous droits réservés.