THÉÂTRE (CH)

DANGEREUSES

de Ariane Moret et Anna Lietti, variation autour des Liaisons dangereuses de Pierre Choderlos de Laclos Ariane Moret / Production Bilbao Théâtre

Jeudi 2 mars 2023

20h00

Tout public, dès 16 ans

Durée: 1h30

Grande Salle

Plein tarif CHF 40.–
Tarif réduit CHF 35.–
-26 ans et étudiants CHF 25.–
-16 ans CHF 15.–

Séduction et manipulation, raffinement et cruauté. Rire sardonique. Deux siècles et demi après sa publication, Les Liaisons dangereuses continuent de nous troubler. Et à sa suite Ariane Moret, qui a lu cet ouvrage sulfureux à ses 16 ans, lecture adolescente qui ne l’a jamais quittée. Comment pénétrer cette citadelle épistolaire? Comment rendre compte aujourd’hui du scandale que dénonce ce texte? C’est avec les conseils avisés du dramaturge Antoine Jaccoud et sa complice d’écriture Anna Lietti qu’une nouvelle dangerosité va éclore, à l’ère #MeToo.

Le comte de Valmont et ses appétits de prédateur. Madame de Merteuil et son emprise sur de douces proies naïves et aveuglées. Le siècle de Marivaux plaçait très haut dans la hiérarchie ce type de personnalités rompues à l’art de la guerre, d’une certaine catégorie de prédation. Aujourd’hui pourtant, en ces temps de #MeToo où les satyres sont démasqués et la parole libérée, où l’on ose enfin traduire en justice des personnes outrageantes, que dire de ce fameux roman de Choderlos de Laclos qui dénonçait déjà la guerre des sexes?

«Dans notre pièce, des acteurs répètent Les Liaisons dangereuses, explique Ariane Moret. Plus ils s’approprient leurs rôles, plus leurs vies se mêlent à la fiction. Bref, ces Liaisons en produisent d’autres qui renvoient à nos questionnements. »

Dans un dispositif alliant la langue du XVIIIe avec celle d’aujourd’hui, et avec de la musique en live, une troupe de théâtre adapte à la scène cet ouvrage aux relents sulfureux, mais non moins passionnants. Les trois femmes et trois hommes se heurtent sur scène à des questions brûlantes: qu’est-ce qu’une liaison dangereuse aujourd’hui? Peut-on séduire sans dominer? Quelle est la part de perversion en chacun de nous? L'ère #MeToo annonce-t-elle la fin des rapports de force entre hommes et femmes? La guerre finira-t-elle un jour?

Texte Ariane Moret et Anna Lietti

Mise en scène Ariane Moret

Dramaturgie Antoine Jaccoud

Avec Raphaël Defour, Catherine Demiguel, Magali Heu, Shin Iglesias (distribution en cours)

Scénographie Neda Loncarevic
Création lumières Antoine Friderici 

Création costumes Nadia Cuenoud 

Création musicale Ariel Garcia
Conseil chorégraphique Jasmine Morand 

Vidéo Jérôme Vernez

Régie lumière David Baumgartner 

Conseil maquillage Sonia Gagneux 

Assistanat stagiaire Lucie Lelkova 

Conseil historique Biancamaria Fontana 

Conseil scientifique Charles Bonsack 

Presse Cornelius Schregle 

Administration Laurence Krieger-Gabor


Soutiens Canton de Vaud, SSA, Loterie Romande, Fondation Leenaards, Fondation Jan Michalski, Fondation Nouky et Pierre Bataillard, Pourcent culturel Migros, Fondation notaire André Rochat Lausanne


Création le 23 mars 2021 au Théâtre 2.21, Lausanne.

Dossier de presse