THÉÂTRE / SEULE-EN-SCÈNE (CH)

LES BRAS M’EN TOMBENT

de Véronique Montel
Anne-Cécile Moser / Cie Drôle d'Histoire

Du mercredi 22 au samedi 26 mars 2023

20h00

Tout public

Durée estimée: 1h

Foyer

Tarif unique CHF 30.–
-26 ans et étudiants CHF 25.–
-16 ans CHF 15.–

Véronique Montel est une véritable guerrière des planches. Dans un seule-en-scène percutant, elle évoque le drame qui l’a touchée il y a cinq ans: la paralysie de ses bras à la suite d’une intervention chirurgicale. Créé en mars 2020, Les bras m’en tombent a vu sa tournée paralysée – c’est le cas de le dire! Le TBB est transporté d’accueillir enfin la comédienne avec le récit de ce parcours de vie, l’épreuve de cette perte, et de sa lente victoire sur la fatalité: un temps fort pétri de poésie, truffé d’humour et d’autodérision!

«Une opération ratée, et mes bras ne s’agitaient plus, ne «parlaient» plus». Et pourtant, Véronique Montel illumine la scène: Les bras m’en tombent met littéralement en lumière son combat acharné et sa lente remontée vers la guérison. Ses bras l’avaient déchue de son royaume, mais ce n’était que partie remise! C’était sans compter sur la force de caractère de la comédienne qui, par-delà son spectacle, transcende cette expérience par un voyage intérieur. Par moments espiègle et pétulante, par moments vibrante de colère sourde, jamais à court de joie de vivre, elle entraîne le public dans son sillage, et ce jamais avec grandiloquence. Le pathos, elle le laisse à d’autres. De cette expérience hors du commun, avec son lot de cafard, elle en a fait un adage: «Mettre mes pensées dans une histoire, mettre de la musique sur mes pensées. Faire claquer les mots.» Ses mots forts et doux s’enhardissent, sont mis en exergue par le compagnonnage musical de Daniel Perrin. Elle n’élude rien, n’épargne personne, ni elle-même, mais toujours avec grâce. Le neurochirurgien qui lui a occasionné tous ces tourments est épinglé, avec humour: il devient un «neurochiraptor sur son lit d’os à moelle».

Tout est prétexte à vivre l’émotion, à faire état de ce qu’elle a vécu, colère, larmes, découragement, mais aussi beauté de la vie. «Oiseau déchu», elle rebondit avec fougue, les nerfs de ses bras ont repris de la vigueur, pour notre plus grand plaisir, et pour le sien!

Mise en scène, scénographie, lumière Anne-Cécile Moser
Avec Véronique Montel et Daniel Perrin 

Texte Véronique Montel
Compositions musique Daniel Perrin 

Régie générale Patrick Guex
Vidéo, images Brian Tornay
Mise en bras Tania De Paola
Costumes Claude Rueger
Maquillage Nathalie Mouchnino 

Ingénieur du son Thomas Leblanc 

Graphisme Victor Audétat 

Enregistrements
Violoncelle
Sara Oswald
Percussions Luigi Galati
Piano Daniel Perrin
Prise de son Daniel Amaudruz
Merci à Thierry Lang, studio Ollon


Production Cie Drôle d’Histoire Création le 8 septembre 2020 au Théâtre Pulloff, Lausanne.

Dossier de presse